Blaupause

Paul F. Millet & Swinda Oelke

23.09. - 03.11.2022


Dans le crépuscule, les yeux s’éblouissent. Comme un premier contact avec la réalité. Le corps, auparavant baigné dans l'opacité du vide, se met à voir. Nous sommes guidés par nos sens comme un bateau orienté par un phare. Dans la quasi-obscurité, les faisceaux lumineux dévoilent les bornes physiques. Ces limites marquent la finitude que nous ressentions mais ne voyions pas, alors encore baigné en lui. Les projections nous attirent car elles nous informent. Elles donnent sens et formes à l'invisible, à l'inconnu. Mais bien plus que de donner corps à l'imperceptible, les images simulent le réel en feignant d'exister. Cette illusion, qu'autour de nous l'existence est en mouvement, donne le tournis, le vertige. De nos sens, la vue est peut- être celui qui nous désoriente le plus. La matière, au contraire, nous rattache à une forme de stabilité dans l'espace. Une fixité qui permet de surpasser le vertige intérieur des impressions sensibles. Pourtant les murs participent au simulacre en laissant, sur eux, s’échouer les projections. Le tournis que provoque la simulation du mouvement n'existe qu'en rapport avec l'apparente permanence du mur. La stabilité du mur est complice de l'évanescence des apparences. Tous deux se jouent de nous. L'un simule l'existence en rendant présent ce qui est absent. L'autre dissimule des objets, des corps et des sens cachés, rendant absent ce qui est présent. Nous avançons dans la nuit. Le chemin de la connaissance est sinueux, si bien que nous tâtons de nos mains la finitude du monde afin d’en établir la connaissance certaine. Mais est-il seulement connaissable ? Peut-on l’appréhender sans être dupé ? Le sensible est en tout cas mystérieux, et son mystère réside dans la compréhension de son inaccessibilité.
Swinda Oelke Paul F. Millet wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe video InstallationPaul F. Millet wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe SchaukastenSwinda Oelke Paul F. Millet wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe gips Jute wandPaul F. Millet wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe Detail KunstSwinda Oelke Paul F. Millet wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe zeitgenössisch Swinda Oelke  wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe Beamer film Swinda Oelke Paul F. Millet wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe Ansicht Swinda Oelke wieoftnoch wie oft noch Karlsruhe Ausstellung